Recherche d’apartement

Pas si simple que ça… après avoir fait 3 agences à Carlsbad où l’on nous a clairement fait comprendre que notre budget mensuel était largement à revoir, nous sommes partis en direction de mon campus en espérant qu’ils pourront peut-être nous aider là-bas. Malheureusement, une fois arrivés devant le GIA, la sécurité nous a gentiment expliqué que sans rendez-vous, cela allait être compliqué de rentrer. Bref, à midi nous étions pas plus avancés que le matin même.

Finalement, nous sommes partis en direction de Pacific Beach, peut-être que la  »sécurité » de l’école d’Albin serait plus conciliante. Et oui, en effet, pas de soucis pour rentrer dans l’établissement de la future école d’Albin. Après avoir vagabondé quelque peu entre les salles de classe vides, nous avons trouvé quelqu’un apte à nous répondre. Donc l’école offrait bien des logements aux étudiants, logement dans lequel j’aurai pu m’incruster sans problème. Vous voulez savoir le prix? Non, je crois pas. Bref, on a laissé tomber cette option puis nous sommes partis manger histoire de refaire le plein d’énergie. Je vous passe les détails de notre menu hamburger sur-gras/ fish&chips sur-cuit!

Après avoir digéré les $10 de pourboire + taxes que nous avons du laisser, nous avons continué notre recherche d’appartement. Comme à Carlsbad, nous avons enchainés les agences… et les échecs. Au bout de la 4ème agence, notre moral commençait quelque peu à baisser. Albin s’était déjà résigner à reprendre un hôtel autre part et continuer les recherches toute la semaine. Finalement, nous sommes tombés sur une petite agence qui allait fermer dans quelques minutes. Très gentiment, la dame m’explique, comme toutes les agences avant elle, que notre budget est malheureusement trop bas et qu’il faudrait au moins le doubler pour trouver quelque chose de convenable. Aie, aie, aie, mais qu’allons nous faire? Devant mon air de détresse intense, elle se met à chercher sur son ordinateur, puis m’annonce qu’elle aurait bien un petit appartement à $1650/m. mais situé à côté de l’autoroute, donc probablement rien qui nous intéresse. J’en parle à Albin qui me dit que ça vaut le cout d’aller jeter un coup d’oeil quand même. Qui ne tente rien, n’a rien n’est-ce-pas? Pas du tout convaincue que l’appartement nous plaise, l’agent nous propose d’aller voir les environs ainsi que l’extérieur de l’appartement, avant de faire venir le deuxième agent (du propriétaire) pour visiter l’intérieur des lieux. C’est ainsi que nous nous sommes rendus au 2605 Pico Place, pour découvrir ce qui allait bien vite devenir notre nouveau chez-nous.

Et oui, l’extérieur étant tout à fait acceptable, nous avons rappelé Josie (notre agent immobilière) pour lui confirmer notre envie de visiter l’intérieur de l’appartement. Une demie-heure plus tard, nous avons enfin pu rentrer à l’intérieur pour découvrir un appartement tout à fait charmant et chaleureux.

On vous laisse juger par vous même grâce à cette petite vidéo 🙂 Enjoy! IMG_4954

Ah et puis si l’envie vous prend de nous envoyer un petit colis, genre… un bout de fromage (dur) ou… une tablette de chocolat, voici l’adresse de notre petit chez nous:

Mélanie Matthes & Albin Vincent

2605 Pico Place, Apt. 212

92109 Pacific Beach, CA

USA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*