Old Town

Aujourd’hui nous sommes allés visiter Old Town, le centre historique de la ville. Crée en 1769, Old Town représente le berceau de la Californie. En effet, des bâtiments historiques des années 1820-70, commémore l’arrivée des premiers européens en Californie.

C’est comme ça que nous nous sommes plongés dans le bon vieux Far West  »Mexicain », avec les cowboys, les six-coups et les saloons. Tout ça avec une touche mexicaine, évidemment (et oui, Tijuana est seulement à 20 minutes en voiture de San Diego -> Distance Valleiry-Genève quoi).

On a pu tout apprendre sur les débuts de San Diego, les indiens qui peuplaient ces terres et comment ils furent chassés. On a pu voir à quoi ressemblaient les armes des indiens, contre celles beaucoup plus avancées des européens… Les pauvres indiens: un pur massacre!

Après ça, j’ai eu le plaisir de découvrir une petite boutique regroupant divers spécimens minéralogiques de la région, avec plusieurs fossils pour mon chéri et pleins de jolies pierres précieuses pour moi. Nous avons continué notre découverte des lieux en rentrant dans le musée de la Diligence, où l’on a pu essayer d’ouvrir un énorme coffre-fort, essayer d’écrire en morse (not easy-easy), soupeser des lingots d’or, revivre les différentes attaques de bandits, … Comme dans Lucky Luke!

Finalement, nous avons terminé notre petit tour par l’incontournable magasin de cigars. Là, ce n’est pas seulement le décor qui est authentique, mais également les vendeurs, qui habillés comme aux temps des Cow-boys, se prennent pour de véritables aristocrates du Far West.

Après toutes ces nouvelles découvertes, il a fallut se rassasier un peu.. quand même. Nous avons donc continuer par une découverte culinaire cette fois-ci, en commandant un plat typiquement espagnol dont je ne saurai plus ressortir le nom. C’était pas mauvais, ça ressemblait à des tacos. Pendant que nous mangions, Albin observait un pauvre petit garçon qui visiblement ne gérait pas encore l’art minutieux du diabolo. Il nous fut donc impossible de quitter les lieux sans donner une petite leçon à ce garçon.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*