Après l’appartement ? La voiture

Et oui, moi aussi je croyais pouvoir me reposer, profiter du soleil, de la plage et des States, mais non! Nous avions encore du pain sur la planche. Parmi les millions de choses dont nous devions nous occuper, on avait urgemment besoin d’une voiture. En effet, nous avions louer une voiture seulement jusqu’à vendredi, et si nous ne voulions pas rajouter inutilement $200 de plus, il serait temps de s’activer et de trouver notre future voiture.

On a commencé à enchainer les visites de garages, et par conséquences les essais de voitures: ford fiesta, saturn, mini cooper (la classe! Mais je vous épargne quand même les détails de l’intérieur), mazda cx-7, toyota corolla, bmw décapotable (oui, oui…mais la capote ne marchait pas!). Beaucoup d’autres voitures ont été vues sans pour autant avoir été essayées: garage douteux (mafia russe j’en suis sûre!), état médiocre (fenêtres qui ne ferment pas, extérieur rouillé, intérieur qui tombe en lambeaux), ou encore odeur insupportable (Maman, tu comprendras l’importance de ce point).

Bref.. après plusieurs essais infructueux, nous sommes revenus à notre premier choix qui était une vieille Saturne à $4’000(non, non ne vous inquiétez pas moi non plus je ne connaissais pas cette marque). Mais qu’elle ne fut pas notre surprise quand nous sommes arrivés au garage et que le prix avait baissé de $500!!! Le gérant nous a également montré une autre voiture, un tout petit peu plus cher, mais plus récente et en meilleur condition, mais surtout beaucoup plus facile à revendre par la suite. Il s’agissait d’une Honda Civic de 2002. J’ai pu essayer la Honda qui roulait parfaitement bien, et après nous avoir certifié que tous les contrôles avaient été effectué, que la voiture était en parfait état, que les plaques d’immatriculations avaient déjà été payées, et qu’il s’occuperait de nous faire la carte grise, il ne nous restait plus qu’à payer!

Mmh oui, je vous ai, jusque-là, épargner nos problèmes de banque. Pour faire court nous avions pas réussi à ramener assez d’argent de mon compte français pour payer l’appartement, donc je vous laisse imaginer que pour la voiture c’était mort. En Amérique, il est de coutume de payer cash ou par chèque de banque, mais les virements… ils connaissent pas trop. Notre plan était donc le suivant: payer avec nos cartes françaises pour la voiture. Evidemment, j’ai du un peu insister pour qu’ils acceptent. Une fois la permission donnée par le chef, il fallait encore que nos banques françaises acceptent un payement d’une telle somme. Et comme nous avions aucun moyen de vérifier tout cela (merci cher décalage horaire), et bien… ce sera la surprise. Un peu tendu au moment de passer la carte? Non, voyons jamais! Heureusement, pour une fois, nos banques ont été sages et ont accepté le payement. Ouf! Maintenant il nous restait plus qu’à ramener notre voiture de location à San Diego…il nous restait dix minutes. Qui vous a dit qu’on avait un planning serré?

Mais vous inquiétez pas, on gère! La voiture fut ramenée à temps et nous voilà propriétaire d’une magnifique Honda Civic. Oui, je sais… nous sommes très loin de la jolie Mustang américaine dont nous rêvions avant de partir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*