Il court vite le gros balèze …

C’est même étonnant : malgré son poids il est musclé, le salaud ! Enfin ça doit être parce qu’il est dehors toute la journée … quand il rentre et qu’il me trouve au détour d’un couloir, il croit que je suis une souris ou un écureuil … mais je me sauve ! Bon ça fait monter l’adrénaline, quand même !

Il faisait beau ce matin, et il y a encore de la neige : Sylvie est sortie balayer la terrasse, mais elle ne peut pas faire grand chose de plus avec toute cette neige, je crois qu’elle était un peu frustrée …

Moi je regarde ça d’en haut …

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*