Chassée de ma planque …

Bon après mon coup d’éclat d’hier soir, je n’étais probablement pas en odeur de sainteté … On peut comprendre … c’est vrai que si je mords tout ceux qui m’approchent je vais pas me faire des copains …

Thomas avait de nouveau laissé la porte de sa chambre ouverte : j’ai passé la journée sous son lit … La maison était très calme : tout le monde était en vadrouille et moi je suis restée planquée sous mon lit …

Sylvie est bien venue à un moment essayer de soulever les matelas pour me faire sortir … mais ça a l’air d’être lourd. Elle a attendu que Thomas rentre et là, elle lui a demandé de l’aider : ils m’ont attirée dehors avec mon espèce de souris aux pattes vertes, en soulevant le matelas … j’ai fini par sortir. Ils voulaient que je monte tout en haut dans son bureau mais j’avais pas envie : j’ai joué un moment avec eux et puis je suis retournée dans ma chambre à moi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*